SNALC

Un professeur adhérent au SNALC témoigne

Il raconte son calvaire après avoir été accusé à tort par des élèves...

Accusé à tort de s’être masturbé dans la salle de classe d’un collège à Cergy dans le Val-d’Oise, un professeur de mathématiques raconte au Figaro le drame qu’il a vécu de sa mise à pied à la fin de son contrat.

Vous trouverez la suite de l'article sur le site du Figaro.


Version imprimable (PDF)